Les exhausteurs de goût ou E 600

Les exhausteurs de goût : c’est quoi ? Comment les éviter ?

comment_reconnaître_les_exhausteur_de_gout_conseils_bien_manger

Qu’est-ce qu’un exhausteur de goût ? À quoi sert-il ? est-ce sans risque ? ET comment l’éviter… Gourmand et Curieux vous explique tout.

En cube ou en pâte, cette poudre de perlimpinpin, rajoute un “jenesaisquoi” dans nos préparations… Une petite cuillère par ci ou par là, et un appareil passe d’un “bof, c’est pas terrible” à un “ouais c’est bon”. Compagnon des cuisiniers si l’on peut dire, on retrouve les exhausteurs de goût très souvent dans la pâtisserie sous des formes indirectes afin de cacher la terrible présence du Glutamate Monosodique… ou Glutamate pour les intimes ;-).  Cet additif arriverait à nous faire manger n’importe quoi, et permet d’utiliser moins d’arôme en économisant de l’argent. C’est pour cette raison que les industriels nous en bombardent dans notre alimentation.

 

 

Le glutamate est-il dangereux pour la santé ?
* EFSA : Autorité européenne de sécurité des aliments. ** Husarova V. et Ostatnikova D. Monosodium glutamate toxic effects and thier implications for human intake : a review, 2013

Les glutamates sont présents naturellement dans certaines protéines végétales ou animales. Ce sont des acides aminés non essentiels que l’on retrouvent  dans le parmesan ou la tomate par exemple. Mais dans ce cas, l’acide glutamique est lié aux autres acides aminés de la protéine qu’ils composent. Le glutamate en tant qu’additif alimentaire se trouve en totalité “libre”, ce qui le rend entièrement disponible pour notre organisme. Par ailleurs, notre corps produit lui-même cet acide aminé afin de faciliter les influx nerveux entre les neurones. Ce phénomène va aider le mécanisme de mémorisation et d’apprentissage. Mais à haute dose, les glutamates vont détruire les cellules neuronales.

La dose journalière maximum évaluée par l’EFSA est de 30mg/ jour /Kg corporel. Ce Niveau est basé “sur la dose la plus élevée à laquelle les scientifiques n’ont observé aucun effet indésirable sur les animaux témoins dans les études de toxicité”.  Ainsi, si je prends mon propre poids : 68Kg x 30mg = ma dose journalière maximum serait de 2, 041g. Une limite très rapidement atteinte. Ainsi, on constate dans l’étude de Baad-Hansen L  (janvier 2010, p 68 -76) qu’une simple soupe contenant 3g de Glutamate créer des maux de tête et des sensibilités musculaires au niveau du crâne, chez un adulte, on ne parle pas des effets potentiels sur un embryon… À vrai dire, je n’ai pas testé pareille quantité pour cet article mais cela pose question sur notre alimentation quotidienne. Les aliments que nous ingérons peuvent être sur des doses minimales mais toutes misent bout à bout, la dose totale pourrait représentée un effet néfaste.

Ce serait réducteur de pointer du doigt telle ou telle marque. On a longtemps décrié Kubor à cause de son utilisation des glutamates mais,  ce serait oublier  que beaucoup de marques bio ajoutent des glutamates sous des formes cachées, comme les mystérieux et sympathiques “extrait de levure” ou “extrait de soja”… La seule solution est de rester curieux sur les ingrédients qui composent nos produits préférés et de limiter la consommation de ces derniers. Lisons simplement les étiquettes, les nouvelles habitudes de consommations viendront petit à petit…

les_exhausteurs_de_gout_ou_Glutamates_comment_les_eviter

J’espère que cet article vous aidera à y voir un peu plus clair sur ces fameux exhausteurs de goût”. Laissez vos commentaires et/ou questions en bas de page ou sur les réseaux sociaux. De mon coté, Je vous retrouve bientôt pour une prochaine recette de biscuits fourrés au chocolat… Mais en attendant, restez gourmands ET curieux !

 

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux pour de nouvelles aventures 🙂 !

Gourmand et Curieux (7)  Gourmand et Curieux (8).png  Gourmand et Curieux (6).png  Gourmand et Curieux (4).png  Gourmand et Curieux (5).png

 

 

3 Comments Add yours

  1. Benkim says:

    Bonne article, bien documenté.
    Mais pourquoi les industriels nous empoisonnent avec le glutamate ?!

    Liked by 1 person

    1. Merci ! 🙂

      Les industriels vont utiliser les glutamates pour plusieurs raisons, mais la plus grande est financière. Utiliser un glutamate permet d’augmenter l’intensité d’un goût dans un aliment. Par exemple, pour un yaourt à la vanille, ils ont besoin de moins de vanille. Un point très intéressant quand on voit le prix de la vanille en ce moment.

      Like

      1. Benkim says:

        Merci pour cette réponse.
        Ce blog est une belle idée, je lui souhaite un glorieux destin.

        Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s